Rechercher
  • Colette Vanderzippe

Efficacité de l'hypnose dans la perte de poids


L'hypnose médicale Ericksonienne est une technique permettant au malade de mettre en place des processus de recherche de solutions. À travers des histoires « vécues », le Dr Dominique Boute* nous donne des exemples d'utilisation de l'hypnose dans la perte de poids et son déroulement en pratique.

L'objectif de la première séance est de définir en quoi l'hypnose sera utile à la réussite de la démarche de perte de poids. Il est important de rappeler que ce n'est pas l'hypnose en elle-même qui fait maigrir. Elle permet surtout de mettre en place les éléments nécessaires pour… réellement changer.Cette première séance permet aussi de préciser les objectifs, traduits non pas en terme de poids mais en terme de changements, ce qui est beaucoup plus motivant.Elle permet également de retracer « l'histoire » du patient.

Ce point est important car l'hypnose peut faire resurgir des émotions passées. Ce premier contact permet également de mettre au point le programme diététique. J'utilise pour cela les bases de menus de www.monregimeperso.fr . Je définis un niveau calorique adapté au niveau d'activité physique et au comportement alimentaire. Cet apport calorique peut ainsi être matérialisé sous forme de menus avec tous les éléments concrets : recettes, listes de courses, photos de portions d'aliments.

La découverte du fonctionnement hypnotique

Cette séance permet de faire une nouvelle expérience, de découvrir de nouvelles ressources et de créer ce que l'on appelle « l'endroit de sécurité » (safe place). Il n'y a pas besoin de s'allonger pour faire de l'hypnose ni de fermer les yeux. Le patient doit simplement trouver une position la plus confortable possible sur une chaise ou sur un fauteuil. L'hypnothérapeute lui demande alors de porter attention aux différentes sensations existant ou apparaissant dans le corps. On peut lui demander ainsi de se concentrer sur la respiration et attendre que celle-ci se modifie ou que toutes autres sensations apparaissent.

L'objectif est de permettre au patient en se concentrant sur les sensations du corps de s'extraire progressivement de tout ce qui l'entoure et de réduire ainsi le « poids » du cerveau scientifique, logique, rationnel pour entrer dans un fonctionnement plus émotionnel, plus créatif… Une fois que les signes d'état hypnotique apparaissent, on propose au patient d'imaginer un lieu ou une pièce où il se sent bien. Ce lieu ou cette pièce est convenu avec le patient avant la séance. Selon la technique choisie, on peut décrire ce lieu ou le patient peut en faire la description. Ceci permet d'approfondir l'état d'hypnose.

En même temps, l'hypnothérapeute ne quitte pas le patient des yeux à la recherche de manifestations idéomotrices que l'on peut voir en hypnose comme une lévitation (élévation spontanée d'une ou des 2 mains), des mouvements des doigts, des paupières… Il peut interroger le patient sur ce qu'il ressent sans que ce dernier ne sorte de son état d'hypnose. On peut aussi proposer au patient de retrouver un autre moment de confort similaire.L'objectif de cette première séance est de découvrir que l'hypnose permet de créer du confort. Rien que le fait d'entrer en hypnose peut améliorer des états de tension, de stress… et être en soi thérapeutique.

sources - http://www.e-sante.fr/

#poids #régime #hypnose #troublesalimentaires

91 vues

Centre de Thérapie du Sud-Est

375 chemin Hugues

13090 AIX EN PROVENCE

E-mail : colette@hypnose-therapie-aix.fr

Site : http://www.hypnose-therapieaix.fr/

Tél : 04 42 59 19 93

  • Instagram - Cercle blanc
  • White Facebook Icon
  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - White Circle

© Tous droits réservés  à Colette Vanderzippe - 2020